Trois activités jeunesse pour la journée internationale des femmes

Journée internationale des femmes, 
Les soeurs Beauregard
Mon arrière Grand-mère Délima Beauregard. (À l’extrême droite)
De gauche à droite: Honora, Clara, Aurore, Eva, Bertha et Délima (environ 1905-1910)

Le 8 mars, journée internationale des femmes.

Bonsoir chère éducatrice alternative!
J’espère que tu vas bien et que tu profites au maximum de ta relâche et que tu es prête pour trois activités jeunesse pour la journée internationale des femmes.

(Si je t’écris au féminin aujourd’hui, c’est pour souligner la place des femmes dans l’éducation des enfants. Alors voilà!)

En effet, si tu es au Québec, tu es probablement en semaine de relâche tout comme moi et tous les enfants du primaire et du secondaire.

(Yahoo pour les congés! On en a besoin après cette fin d’étape)

Mais même en congé, rien n’empêche de souligner la journée internationale des femmes avec les enfants si vous êtes parents ou au retour en classe si vous êtes prof! Voici 3 activités pour y arriver.

1. De la littérature inspirante, des femmes d’exception!

Je suis de ceux qui pensent que la science est d’une grande beauté. Un savant dans son laboratoire n’est pas seulement un technicien, c’est aussi un enfant placé en face des phénomènes naturels qui l’impressionnent comme un conte de fées.

Marie Curie

Grâce à des élèves de 4e année (CM1), j’ai découvert deux fabuleuses collections juste avant la relâche. (Je devais vivre sous une roche toutes ces années!)

De petits livres faciles à lire et nous faisant découvrir des femmes d’exception!


La première collection – Little People, Big Dreams

La première collection, Little People, Big Dreams, a été écrite indépendamment par Maria Isabel Sanchez Vegara et Lisbeth Kaiser.

Depuis 2017, ces femmes ont écrit plus de 74 livres dans cette même collection, mettant en lumière Marie Curie, Anne Frank, Frida Kahlo, Rosa Parks et Maria Montessori pour ne nommer que celles-là! Malheureusement, encore très peu de ces fabuleux livres ont été traduits en français.

Les traductions françaises sont sous le nom de Petite&GRANDE en Europe et De petite À GRANDE au Québec par la courte échelle.

(Je ne sais pas pourquoi ils ont changé le titre de la collection qui était parfait… bref!)

Selon une entrevue accordée à Jackie Hong, Maria Isabel partage qu’elle a écrit ses livres pour tous les rêveurs qui poursuivent un rêve, même s’il semble impossible. Et cela se sent dans son écriture.

En effet, elle nous fait voyager dans la vie de ces femmes extraordinaires et elle réussit à déconstruire assez simplement des concepts aussi complexes que le racisme, la guerre et le sexisme. De chouettes documentaires biographiques présentés de façon ludique.

Quelques liens affiliés des titres francophones pour la France, mais pouvant être livrés au Canada: (parce qu’il y en a seulement 4 traduits pour le Québec)

Cette collection ne se limite maintenant plus seulement aux femmes d’exceptions, mais en cette journée internationale des femmes, je tiens à souligner les efforts de ces autrices d’avoir rendu accessibles ces personnalités féminines historiques. Merci!

La deuxième collection – De vie en vie

La deuxième collection date un peu, 2003 pour les premiers, mais je les ai beaucoup aimés. (Je devais vraiment vivre sous une roche) Coécrits par Brigitte Labbé et Michel Puech, ces livres sont un peu plus détaillés que ceux de la première collection et s’adressent à un public un peu plus âgé.

Encore une fois ce sont de courtes biographies de gens fabuleux et même si la majorité des livres traite de grands hommes, on y retrouve tout de même l’histoire de Néfertiti, Marie Curie (que j’ai dévoré) et Coco Chanel.

Voici encore une fois des liens affiliés pour se procurer ces livres:

Deux autres livres coup de cœur à ne pas oublier

Connais-tu Histoires du soir pour filles rebelles et Histoire du soir pour filles rebelles 2? Ce sont de petits bijoux.

Elena Favilli et Francesca Cavallo ont lancé en 2016 le premier de ces livres sur la plateforme Kickstarter. Avec leur idée de livre que certains trouvaient farfelue, ces deux autrices italiennes ont amassé un million de dollars en douze jours, un record pour ce genre de financement. Cela démontre à quel point ce genre de livre était attendu par le public! (Assez de livres de princesses!)

Ces bouquins très épais relatent chacun la vie de 100 femmes extraordinaires qui ont été malheureusement “oubliées” ou “mise de côté” de l’histoire. De belles découvertes à faire, où les jeunes ont la chance de rencontrer 200 vraies héroïnes qui ont changé le monde à leur façon.

Pour une critique plus exhaustive du premier livre, je vous invite à jeter un coup d’oeil à cet excellent article de Anaïs Orieul sur Terrafemina

Les filles et les sciences

Dans une société où les jeunes filles se dévaluent et se désintéressent rapidement des sciences, Maryam Monsef, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et ministre du Développement international au Canada, invite la population à s’unir sous le thème “Innover pour Transformer. #InnoverPourTransformer “

Je suis d’avis que de lire quelques passages de ces livres en groupe cette semaine s’inscrit dans ce thème! :o)

(Cliquez ici pour lire l’étude parue dans le magasine Science au sujet des jeunes filles des stéréotypes vis-à-vis l’intelligence)

(Cliquez ici pour une vidéo d’une ingénieure qui va à l’encontre des compagnies de jouets et qui crée des jouets de constructions qui captivent les filles… oui elle est en anglais, je sais)

En résumé, cette semaine, faites découvrir de fabuleuses femmes aux enfants. :o)

2. Un peu d’histoire!

Lorsqu’il y a une fête ou une journée spéciale durant l’année, j’aime amorcer la découverte avec un peu d’histoire. Depuis quand cette fête ou cette journée a lieu, pourquoi a-t-elle été mise en place, par qui et pour qui?

Le 8 mars a été officiellement déclaré comme journée internationale par l’ONU en 1977. On la nomme journée internationale des femmes ou journée internationale des droits des femmes selon les pays.

Cette journée a pour but de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société, et ce, partout dans le monde.

Chaque année, des femmes aux quatre coins de la planète se regroupent afin de revendiquer le droit à l’égalité.

Bien sûr, le 8 mars est aussi le bon moment de célébrer les avancés des droits des femmes dans le monde.

Puisque nous célébrons ici la journée des femmes chère lectrice, regardons un peu la place de ces dernières au travers de l’histoire.

Dates importantes

suffragette enchainée, Helen Fox, Muriel Matters.
1908 – Helen Fox, la suffragette qui s’est enchainée avec sa collègue Muriel Matters à la chambre des communes de Londres, afin de réclamer le droit de vote pour les femmes. (Cette idée sera ensuite reprise par de nombreux activistes)

Au cours de l’histoire, de nombreuses dates ont été importantes pour les femmes partout à travers le monde. Ici, je me contente de souligner les plus importantes pour le Québec (et le Canada) et la France ainsi que les principales à l’internationale. Si tu crois que j’en ai oublié, je t’invite à l’écrire dans les commentaires! Je modifierai cette liste au besoin.

1600

  • 1639: Création à Québec de la première école destinée aux jeunes filles par les religieuses Ursulines. Les filles n’avaient pas le droit aux études supérieures à cette époque.
  • 1657: Création d’une petite école à Montréal par la soeur Marguerite Bourgeois. Une école avant-gardiste où tout le monde était accepté sans discrimination de genre ou d’origine ou de statue sociale. Cette religieuse était également à l’encontre des châtiments corporels vis-à-vis les écoliers.

1700

  • 1791 : La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne est publiée : La femme naît libre et demeure égale à l’homme en droits. (France)

1800

  • 1836: Droit à l’enseignement primaire autorisé pour les filles. (France)
  • 1893: La Nouvelle-Zélande adopte le droit de suffrage universel. Même chez les femmes maories. Suivi de peu par l’Australie en 1901.

1900

  • 1907: Les femmes mariées peuvent dépenser leur salaire comme bon leur semble. Elles ne doivent plus le donner à leur mari.
  • 1910: À Copenhague, la socialiste démocrate allemande Clara Zetkin et la socialiste démocrate russe Alexandra Kollontaï proposent l’idée d’une journée internationale des femmes.
  • 19 mars 1911: Première journée internationale des femmes afin de revendiquer le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail.
  • 24 mai 1918: Les Canadiennes ont le droit de voter aux élections fédérales. Mon arrière-grand-mère Délima, que tu vois sur la photo plus haut devait avoir près de 28 ans. Imagines-tu être reconnue comme un être humain intelligent et capable de voter à 28 ans? WOW! (Il est à noter que le premier droit de vote pour les femmes a été écrit en 1791 dans l’acte constitutionnel du Canada, mais ce droit a été retiré en 1849)
  • 1938: Les femmes peuvent s’inscrire à l’Université sans l’autorisation de leur mari. (France)
  • 25 avril 1940: Les femmes obtiennent le droit de vote au Québec.
    En 1936, mon arrière-grand-mère et sa famille sont revenus s’établir au Québec après plusieurs années de résidence en Saskatchewan. Pour 4 ans, Délima a donc perdu son droit de vote pour les élections provinciales et a pu voter à nouveau à l’âge de 50 ans. Ma grand-mère, Annette, en avait 19 et demi. (Québec, je suis déçue… pourquoi avoir attendu?)
  • 1944: Les Françaises obtiennent le droit de vote, mais devront attendre 1945 pour voter la première fois.
  • 1967: La loi autorise la contraception (France) Le Québec attendra jusqu’en 1969, même si la “pilule” est introduite en 1961.
  • 17 janvier 1975: dépénalisation de l’avortement en France.
  • 1977 : L’ONU déclare officiellement le 8 mars comme journée internationale des femmes et des droits des femmes.
  • 28 janvier 1988: décriminalisation de l’avortement au Québec

2000

  • 2000: Les femmes ont le même accès aux mandats électoraux que les hommes par la loi.
  • 2013: Les femmes ont enfin le droit de porter le pantalon en France. La loi n’était plus appliquée depuis longtemps, certes, mais existait toujours.

Autres sources pour les dates:
Dates importantes des droits des femmes en France
Droit de vote
Droit de vote au Canada
Dates importantes des droits des femmes au Québec

Ce que je suggère, c’est de parler de ces dates importantes aux élèves et d’y placer les membres de leurs familles comme leurs mères et leurs grands-mères lorsque c’est possible.

Il est aussi facile d’en faire un débat de classe en se mettant dans la peau des gens de l’époque grâce à quelques recherches. Les enfants pourraient piger s’ils sont pour ou contre dans cet exercice.

– Pour ou contre le port du pantalon pour la femme?
– Est-ce que les filles devraient avoir le droit d’aller à l’Université?
– Pour ou contre le droit de vote pour les femmes?
– Le droit à l’avortement, pour ou contre?
– Pour ou contre la contraception?

3. Les femmes dans le monde

Comme on peut le constater au point précédent, beaucoup d’avancement a été fait le siècle dernier pour les femmes de la France et du Canada.

Si j’ai le droit aujourd’hui de voter, de porter des pantalons, d’avoir un salaire et une éducation décents, c’est grâce aux revendications des femmes qui m’ont précédée. Il ne faut pas oublier tout le travail qu’ont accompli nos grands-mères pour que l’on soit des femmes libres aujourd’hui.

Cependant, ce n’est pas la même chose partout à travers le monde et c’est pourquoi le féminisme a encore son importance aujourd’hui.

Un peu de vocabulaire

Juste avant de passer à la condition féminine à travers le monde, un peu de vocabulaire.

Féminisme: Le féminisme est un ensemble de mouvements et d’idées politiques, philosophiques et sociales, qui partagent un but commun : définir, promouvoir et atteindre l’égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes. (Wikipedia)
Misandrie: La misandrie est un trait de caractère qui se manifeste par un sentiment de mépris, d’hostilité ou de rejet à l’égard des hommes. Il s’agit, comme son équivalent pour les femmes (la misogynie), d’une forme de sexisme. (Wikipedia)
Misogynie: La misogynie est un terme désignant un sentiment de mépris ou d’hostilité à l’égard des femmes, motivé par leur sexe biologique.

Voilà. Les féministes ne détestent pas les hommes.
Maintenant que c’est dit, commençons.

Pourquoi est-ce que la place des femmes est aussi différente d’un pays à l’autre?

Ici, il est possible de traiter de géographie ainsi que d’éthique avec les enfants.

Voici une petite liste de quelques inégalités sociales à travers le monde qui pourra susciter d’intéressantes discussions avec les jeunes plus âgés.

  • Arabie Saoudite: Les femmes obtiennent le droit de conduire à la fin de juin 2018
  • Bhoutan: Les femmes obtiennent le droit de vote en 2007-2008
  • Afrique du Sud: Les femmes noires obtiennent le droit de vote en 1994
  • Yémen, Iran, Afghanistan, Pakistan: Les femmes n’ont pas le droit de divorcer selon les mêmes conditions que les hommes.
  • Dans 27 pays africains, au Yémen et au Kurdistan irakien: Des mutilations génitales féminines (MGF) sont pratiquées sur de très jeunes filles pour des raisons religieuses, sociales ou esthétiques. Habituellement effectuées par un exciseur traditionnel ou par des médecins, des parties de la vulve des jeunes filles (souvent le clitoris et les petites lèvres) sont retirées à l’aide d’un couteau ou d’une lame de rasoir avec ou sans anesthésie. Selon un rapport de 2013 de l’Unicef, environ 130 millions de femmes et de filles vivent avec des mutilations génitales dans le monde. (Wikipedia)
  • Russie: 456 professions sont interdites aux femmes dont plombière, contrôleur de trains et conductrice de camion agricole.
  • Argentine: Interdiction de vendre de l’alcool.
  • Chine: En 1979, une politique de l’enfant unique aggrave le sort des filles. Puisqu’elles sont considérées comme un fardeau économique et qu’elles devront quitter la famille pour celle de son mari, des millions de familles choisissent d’avoir des fils. De cette décision découlent bon nombre d’avortements, d’infanticides et d’abandonnements de filles. (Wikipedia)
  • Japon: Il est déconseillé fortement aux femmes d’être chef sushi traditionnel à cause des menstruations. La chef sushi Yumi Chiba a décidé d’aller à l’encontre de cette tradition et elle a réussi à s’élever au rand des meilleurs. Pour elle, un chef sushi est un chef sushi. (article)
  • Bolivie: Il est déconseillé de jeter les serviettes sanitaires dans les poubelles publiques puisque le sang des menstruations pourrait donner le cancer.
  • Certaines régions de l’Inde : Interdiction de cuisiner ou toucher les aliments durant les menstruations, car cela rendrait impropre la nourriture.

Autres sources intéressantes:

Les droits des femmes dans le monde
ONU femmes
Les emplois interdits aux femmes dans le monde
Les menstruations dans le monde
Amnistie internationale
Le journal du dimanche

Je t’invite donc, chère pédagogue alternative, à discuter de ces enjeux avec les enfants. Certains sujets seront plus aisés que d’autres. Certains seront adaptés pour les plus grands seulement, mais je suis d’avis que la plupart d’entre eux peuvent être abordés avec les plus jeunes.

Utilisons le pouvoir et la liberté que nous avons aujourd’hui afin d’élever la condition des femmes du monde.

En résumé

En résumé, en l’honneur de la journée internationale des femmes, je t’invite durant les prochains jours à lire un livre d’une de ses grandes dames. Je t’encourage à prendre aussi le temps de discuter avec les enfants de l’histoire des droits des femmes, du féminisme et de la place des femmes dans la société à travers le monde.

Rien que ça.

Je sais que tu en es capable, chère pédagogue alternative ;o)

Et surtout, surtout! Bonne journée des femmes à toutes.

Et joyeux anniversaire à la merveilleuse femme qui m’a mise au monde et m’a élevée, ma maman <3 (10 mars)

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *