Entrevue métier: Odré Simard ♡ Accompagnante à la naissance

Odré Simard – Accompagnante à la naissance

Dans cet article, je vous parle un peu plus en détail des coulisses de mon interview sur les métiers extraordinaires avec Odré Simard, une accompagnante à la naissance.

Ma rencontre avec Odré

Odré est une fabuleuse femme que j’ai rencontrée dans la troupe de théâtre de l’Université Laval. Elle a été ma metteure en scène lors d’une création collective et depuis, j’ai toujours admiré de près ou de loin ses créations pour les petits et les grands avec le théâtre de marionnettes L’envolée de valises.

Dans des projets comme
les Piaf, c’est la confection de ces marionnettes géantes qui me fascine le plus. :o)

Odré met du coeur et de la passion dans tout ce qu’elle entreprend.


Je suis fan, bon! ♡

Une entrevue inattendue

Cet été, lors du Festif de Baie-Saint-Paul (un festival écolo qui aime la musique émergente), j’ai passé du temps avec Odré et je lui ai parlé de mon projet d’entrevues avec des gens ayant un métier hors du commun.

C’est alors qu’elle a sauté sur l’occasion et qu’elle m’a parlé rapidement avec enthousiasme de sa nouvelle passion.

«ÇAM’INTÉRESSEJEVEUXPARTICIPER!!», furent à peu près ces mots. (HA!)

Inspirée par son entrain, j’ai laissé Odré me parler un peu de ce métier encore peu connu, mais non moins important, celui d’accompagnante à la naissance.

Lorsqu’un événement devient une passion

C’est à la naissance de sa fille Marion que Odré a développé une véritable passion pour la périnatalité et qu’elle a décidé d’en faire son nouveau métier. Elle a même quitté sa compagnie de théâtre afin de se concentrer à temps plein à son nouveau rôle d’accompagnante à la naissance.

Qu’est-ce que ce métier?

utérus

Une accompagnante à la naissance, c’est une personne ressource qui accompagne des familles durant la grossesse, mais aussi durant l’accouchement, qu’il soit à la maison, à l’hôpital ou en compagnie de sagefemmes.

Elle peut donner des cours prénataux et se rend disponible pour informer et outiller le plus possible les nouveaux parents. Tout cela afin de rendre ces parents plus confiants. 🙂

Je trouve ça beau. (Et vous verrez, c’est aussi ce que je pense dans cette vidéo, Ha!)

Les accompagnantes sont des travailleurs autonomes et certaines font partie de regroupements ou d’organisme à but non lucratif.
Voici l’OBNL pour lequel Odré travaille: http://accompagnantes.qc.ca
Ainsi que leur page Facebook: https://www.facebook.com/ACCOMPAGNANTES

Qu’est-ce qu’il faut comme étude?

Pour devenir une accompagnante à la naissance, la formation de base est habituellement donnée par des organismes indépendants ou des collectifs d’accompagnantes. Pour l’instant, au Québec, cette formation n’est pas offerte au collégial ou à l’université.

Puis, Odré m’a expliqué que c’est domaine où il est toujours possible d’en apprendre plus. Par exemple, il existe des formations connexes à propos des différentes positions de l’accouchement, des points de pressions ou encore des variétés de massages pouvant être effectués.

Ces accompagnatrices ont donc la liberté de se spécialiser dans les domaines les passionnant le plus, afin d’avoir un éventail de techniques pour aider le plus possible les parents qu’elle accompagne lors de l’accouchement.

Ce que Odré aime le plus dans son travail?

Ce qu’elle aime le plus c’est le lien de confiance unique qui se développe avec les familles. Chaque accouchement à son histoire et ses moments marquants. C’est beau!

Ses outils?

C’est une question que les élèves me posent souvent. «Quels outils utilise cette personne?» Pour une assistante à la naissance, les outils sont très différents de ceux d’une archéologue, d’un artiste ou d’une animatrice de radio.

Ses principaux outils sont ses mains ainsi que des bâtons afin d’effectuer des points de pressions sur le corps des personnes qui accouchent afin d’alléger un peu leurs douleurs. Odré utilise aussi des huiles essentielles en olfactif ainsi que des outils de mobilité comme des ballons et des piscines.

Parler de la naissance avec les enfants

Parler de naissance avec les plus jeunes, on devrait?

Je suis d’avis que oui.

source : World’s Direction

Surtout si un enfant pose une question! C’est le signe qu’il est prêt à recevoir la réponse et qu’il vous fait assez confiance pour lui répondre ou du moins pour confirmer ce qu’il a entendu ailleurs. C’est ainsi que j’ai été élevée, et je n’ai pas trop mal viré jusqu’à maintenant. (HA!)

Dans le cas de Odré, sa fille Marion sait que sa maman aide des parents à mettre des petits bébés au monde. Et elle en est extrêmement fière!!!

Parler du cycle de la reproduction est également une notion qui entre dans l’éducation à la sexualité, une matière obligatoire à l’école au Québec depuis 2018. (Il était temps!) D’ailleurs, sur le site du ministère de l’Éducation, il est possible de trouver quelques ressources utiles pour la famille.

En attendant d’écrire un article complet sur l’importance de l’éducation complète à la sexualité, voici quelques liens menant vers des organismes sérieux et des articles soutenus par des recherches sur le sujet.

«Il est important d’apprendre aux jeunes que l’accouchement fait partie de la vie et que ce n’est pas obligé d’être un événement traumatisant. Qu’on peut en sortir plus fort, grandi et inspiré!!»

Odré Simard

Mon expérience avec les accompagnantes.

Je n’ai pas d’enfants, cependant j’ai eu la chance de travailler avec un regroupement d’accompagnantes durant un contrat de maquillage cet été, pour fêter leur 30 ans d’existence. Et ce que j’ai pu observer c’est de nombreuses familles ayant tissé des liens très serrés avec leur accompagnante. Envers cette personne qui a été présente pour un de leurs enfants, mais parfois aussi même pour 2 ou 3… ou 4!

Puisque leur regroupement date d’il y a 30 ans, certaines accompagnantes parlaient de la chance qu’elles avaient eu d’aider des femmes qu’elles avaient vu naitre donner naissance à leur tour. Magnifique. Ce fut un bel après-midi.

Pourquoi ces entrevues sont importantes.

Si je prends le temps de réaliser ces entrevues, c’est que je crois que l’exposition de plusieurs réalités fait une différence.

Lorsqu’on aborde le thème des métiers avec les enfants, on tourne généralement autour des mêmes. Avocat, docteur, infirmier, professeur, vétérinaire. Mais il y a tant d’autres métiers intéressants! Voilà pourquoi je prends l’initiative de faire ses entrevues. J’ai envie de montrer autre chose.

Je trouve important de familiariser les jeunes avec différents corps de métier, surtout ceux dont on n’entend pas parler avant longtemps, trop longtemps parfois!

Bref, des entrevues pour les jeunes, avec les questions de mes très nombreux élèves :o)

♡ Chers lecteurs, connaissiez-vous le métier d’accompagnatrice à la naissance?

♡ Quelle est votre opinion sur l’éducation à la sexualité et sur le cycle de reproduction en classe ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *